Numéro #208

15 décembre 2011

La biodiversité des prairies : contexte, approches et politiques publiques

Une analyse historique et ethnobotanique des relations entre les activités humaines et la végétation prairiale

auteur :

Espace paysage, surface à dimension économique, écrin écologique, superficie botanique, la prairie existe rarement sans l'activité des hommes. Ce travail a pour enjeu de présenter, en introduisant une définition succincte de l'histoire de l'ethnobotanique, une histoire de la prairie et des hommes qui la cultivent.L'ethnobotanique, terme créé en 1895, a vu le concept correspondant évoluer. Les principaux auteurs sont rappelés, en particulier André-Georges Haudricourt qui, avec Louis Hédin, ont défini l'ethnobotanique comme "la science étudiant les relations réciproques existant entre les hommes et les plantes". A la période de la Révolution fourragère, ils ont souhaité concilier, pour les prairies, l'approche agronomique et la dimension des sciences humaines. Cette vision écologique de la place de la prairie est précisée ; les différentes dimensions qui se croisent autour de la prairie alimentent in fine des relations hommes - plantes dont il peut être pertinent d'analyser l'étendue et les évolutions. 

Mots-clés : | | | | | | |
A historical and ethnobotanic analysis of the connection between human activities and grassland vegetation

A landscape in its own right, an economic entity, and an ecologically and botanically-rich habitat, grassland is shaped by human activities and rarely exists outside them. The evolution of Ethnobotany is retraced since its creation in 1895 (concept and authors). In France, Haudricourt and Hédin defined ethnobotany as 'the science that studies the reciprocal relationship between plants and mankind.' When intensive farming flourished after World War II, they wished to integrate the dimension of human sciences and combine it with an agronomic approach. This ecological vision of grassland function, and more precisely the relationship between grassland and the men that cultivate it, is discussed in the second part. It may be relevant to analyze the evolution and extent of the different aspects concerned with grassland. 

Télécharger l'article

PDF - 195,46 ko