Numéro #192

03 janvier 2008

Prairies, fourrages et impacts sur la qualité de l'eau (1re partie)

Etude du potentiel agronomique de trois espèces de vesces (Vicia spp.) et variabilité dans la région semi-aride de Sétif (Algérie)

auteur : | co-auteur :

Quinze écotypes de chaque espèce de Vicia sativa L., Vicia ervilia L. et Vicia villosa ssp. dasycarpa Ten. ont été étudiés durant deux campagnes agricoles sous les conditions agroclimatiques de la région semi-aride de Sétif. Pour chaque espèce, les différents stades phénologiques, les rendements en fourrages et en grains, ainsi que certains caractères relatifs à la qualité des graines ont été mesurés. Les résultats obtenus montrent la grande variabilité entre les différents écotypes et aussi entre les trois espèces ; Vicia ervilia est l'espèce la plus précoce, suivi de V. sativa. et enfin V. villosa ssp. dasycarpa. Ten., la plus tardive à la floraison et à la maturité complète. Cette dernière espèce a fourni le meilleur rendement en fourrage et le plus faible rendement en grain ce qui lui permet d'être utilisée dans les pâturages. V. ervilia est la plus productive en grain ; V. sativa est l'espèce intermédiaire. Chez les deux espèces, V. sativa et V. villosa ssp. dasycarpa, le rendement en grain est corrélé négativement avec le nombre de jours à la pleine floraison alors qu'il est corrélé positivement chez V. ervilia. Cela oriente la sélection vers les écotypes précoces pour les espèces V. sativa et V. villosa ssp. dasycarpa ; par contre, pour V. ervilia, le choix se fait pour les écotypes tardifs. En matière de qualité des graines, des différences significatives ont été observées et l'espèce V. sativa a donné les meilleures teneurs en matière grasse (4,1%), en matière azotée totale (21,9%) et en matière minérale (3,4%). Vicia villosa ssp. dasycarpa s'est montrée très riche en cellulose brute avec 6.7%.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Study of the agronomic potential of three species of vetch (Vicia spp.) in the semi-arid region of Sétif (Algeria)

Fifteen ecotypes of each of the following species of Vicia: V. sativa L., V. ervilia L. and V. villosa ssp. dasycarpa Ten. were studied for two years under the agro-climatic conditions of the semi-arid region of Sétif. For each species, the phenological stages, the dry matter yield and the seed yield, as well as certain features related to the seed quality, were noted. The results show a great variability among the different ecotypes and also among the three species; this opens the possibility of having adaptations to various production systems and climatic conditions. Vicia ervilia is the earliest species as regards flowering and complete maturity, and has also the largest seed yields. V. villosa ssp. dasycarpa has the largest forage yield and the lowest seed yield, and therefore is best suited to grazing. In V. sativa and V. villosa ssp. dasycarpa, the seed yield is negatively correlated to the number of days to full flowering, whereas the reverse is true in V. ervilia. This directs breeding towards early ecotypes in V. sativa and V. villosa ssp. Dasycarpa, and towards late ecotypes in V. ervilia.

Télécharger l'article

PDF - 76,72 ko