Numéro #218

07 juillet 2014

Concilier productivité et autonomie en valorisant la prairie (1ère partie)

Les atouts sociétaux et agricoles de la prairie

auteur : | co-auteurs :

Surface multifonctionnelle reconnue, la prairie procure à la fois une ressource alimentaire bon marché pour l'élevage de ruminants et des biens et services publics. Les travaux récents montrent qu'il existe des marges de manœuvre pour améliorer les performances technico-économiques et environnementales des prairies et ainsi développer des systèmes multi-performants.Etant pas, ou peu, rémunérées par les marchés (prix) ou par les politiques publiques (PAC), les surfaces en prairie continuent de s'éroder, en particulier en zones de plaine. Diverses études montrent les atouts des systèmes herbagers : la valeur alimentaire équilibrée de l'herbe, des résultats économiques améliorés par une réduction des charges, des systèmes plus robustes, résilients et durables (en limitant par ex. l'utilisation de tourteau de soja importé et donc la surface totale mobilisée), les avantages environnementaux avec l'adoption de couverts et de pratiques de fertilisation appropriés... Les nouvelles connaissances permettent d'envisager une utilisation rationnelle de la prairie, assurant des gains simultanés sur la production des surfaces, l'autonomie des systèmes et leurs performances environnementales.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Societal and agricultural benefits of grassland

Since it has no market value, and is rarely granted public subsidies (CAP), land put down to grass has long been declining in France. This is particularly true of plains. Yet a large number of studies have shown that grass-based systems provide substantial benefits: nutritionally balanced forage and grass, improved financial performance owing to lower working costs, reliable, resilient, and sustainable systems (for example by limiting the use of imported soy meal and optimizing land use), environmental benefits encouraged by sustainable farming practices (cover crops, fertilization), as well as rendered services... This new knowledge makes it possible to envisage a rational utilization of grassland that would optimize land use, self-sufficiency and environmental performance, thereby contributing to the development of high performance integrated farming systems.

Télécharger l'article

PDF - 517,27 ko