Numéro #235

31 octobre 2018

L'intégration cultures-élevage, un levier pour la transition agroécologique

Analyse transversale de démarches collectives territoriales favorisant l’intégration de légumineuses fourragères. Focus sur le GIE de l’Esparcet

auteur : | co-auteurs :

Malgré leurs atouts avérés (fixation d’azote, fourniture de protéines végétales et réduction de phytosanitaires), la production de légumineuses fourragères reste limitée en France. Néanmoins, des exemples d’actions collectives réussies dans l’Ouest et le Sud-Est montrent qu’il est possible d’augmenter la part de ces cultures dans les assolements. Plusieurs de ces démarches ont été étudiées, afin d’identifier leurs motivations et facteurs de réussite : elles concernent des chantiers de culture/récolte, des outils de séchage, des partenariats éleveurs-céréaliers ou encore le partage d’expérimentations ou de formations. Malgré la diversité de ces groupes, des moteurs sont communs comme la recherche de résilience, d’autonomie protéique ou de gain économique. Les facteurs de réussite sont la proximité des agriculteurs, la taille et l’organisation du groupe, et une implication forte dans le fonctionnement du collectif. Ces résultats sont illustrés par un exemple qui montre aussi les freins au développement de telles dynamiques.

CRESSON C., VALORGE F. & CASAGRANDE M., 2018. Analyse transversale de démarches collectives territoriales favorisant l’intégration de légumineuses fourragères. Focus sur le GIE de l’Esparcet. Fourrages n°235. 203-206.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Interdisciplinary analysis of collective approaches for encouraging legume crop integration: the example of the Esparcet EIG

In this study, we evaluated different approaches used by agricultural collectives for increasing legume frequency in crop rotations: (i) crop management and harvest organization; (ii) drying tools; (iii) partnerships between crop and livestock farmers; and (iv) joint field trials and shared training programmes. The objective was to identify motivating forces and the factors underlying success. Although diverse, the collectives shared common objectives, such as increasing resilience, enhancing protein autonomy, or increasing profits. Success was associated with the degree of farmer proximity, group size, group organisation, and a commitment to making the collective work. We describe the experience of the Esparcet economic interest group (EIG) to illustrate these findings and to highlight barriers to the development of successful collective dynamics.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.