Numéro #203

15 septembre 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères (2e partie)

Le paysage comme outil et résultante d'un projet d'élevage durable

auteur : | co-auteur :

Cet article présente le paysage comme une clé d'entrée au service de la mise en place de projets d'élevage durable. En s'appuyant sur la définition du paysage donnée par la Convention européenne du paysage, il propose une méthode de travail s'appuyant sur une approche paysagère menée à l'échelle des petites régions et des exploitations pour arriver à des projets contribuant au développement durable des territoires. Les approches paysagères, fondées sur une compréhension historique et géographique de ce qui fait la spécificité des lieux, sont des outils au service de projets agronomiques valorisant au maximum les ressources naturelles locales et non les intrants issus de ressources non renouvelables souvent polluantes. Au-delà de cette entrée agronomique, l'attention portée à la qualité du paysage conduit les agriculteurs à mieux commercialiser leurs produits en insistant sur la relation entre qualité des produits et qualité des paysages. Elle les fait également reconnaître comme gestionnaires des paysages et du cadre de vie, leur ouvrant ainsi de nouveaux marchés et de nouveaux partenaires financiers.Une illustration est donnée avec la remise en valeur des prés-bois du Haut-Jura, qui contribuent à la qualité organoleptique Comté produit 

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Landscape as a tool for a sustainable crop and livestock husbandry project and as a consequence from it

For the many problems to which the crop and animal husbandry of the XXI£st£ century are confronted, the landscape approach constitutes a process that is global and multi-functional and that will help the farmers to find their place among all those having to manage the territory; it complements the diagnostic assessment of the farm with a view of projecting a sustainable type of animal husbandry. This method is based on the analysis of the landscape and on the historical and geographical comprehension of what constitutes the local specificity and serves the purpose of preparing farming projects that will maximize the value of the local resources. When the farmers are attentive to the quality of the landscape, they are better able to market their produce, and moreover they become acknowledged as partners in the management of the environment, thus opening up to them new partnerships that will contribute to the sustainable development of the territories. This is illustrated by the development of the wood pastures in the Upper Jura, which contributes to the organoleptic quality of the Comté cheese produced there. 

Télécharger l'article

PDF - 242,78 ko