Numéro #31

15 septembre 1967

La production fourragère en montagne

Amélioration des productions agricoles et problèmes humains. Une expérience de développement en cours sur les hauts-plateaux ardéchois

auteur :

Au cours de l'été 1964, une étude des potentialités a été réalisée dans la région des Hauts-Plateaux Ardéchois. Elle a permis la définition de programmes agricoles à court terme, avec l'amélioration des productions agricoles et à plus long terme, pour une évolution de l'agriculture.Il a été également possible de dégager de cette étude la notion d'interdépendance des activités dans cette région agricole. En effet, l'agriculture ne peut se développer que si l'ensemble des services dont auront besoin les hommes se développent en même temps. Par ailleurs, il n'est pas exclu que se développent dans ces régions la forêt, l'artisanat et le tourisme.La diffusion des résultats fut assurée par la rédaction de brochures, des réunions d'information et la mise en route de l'action avec l'aide des responsables locaux (groupements de vulgarisation et communes).Au niveau de la région, des difficultés d'ordre psychologique, structurel, économique et social se sont fait jour.Actuellement, dans les zones les plus dynamiques, le choc psychologique a joué et l'état d'esprit a changé. La constitution de G.A.E.C., de C.U.M.A. d'une part et l'augmentation des rendements moyens des céréales et des fourrages d'autre part, en témoignent.Ailleurs il est possible que l'intervention ait été trop tardive.Enfin, au niveau des responsables départementaux, on note une prise de conscience des possibilités économiques de cette région.Cependant, il reste encore à résoudre des difficultés d'ordre financier et celle non moins importante de l'animation permanente du milieu. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Improvement of agricultural productions and human problems. An experiment of development, in progress on the high table-lands of Ardèche

During the Summer of 1964, an investigation of the agricultural potentialities was made in twenty villages of Upper Ardèche.The conclusions drawn from this investigation made it possible to define short-term agricultural programs, with the improvement of the land production, and, at a longer term, the means of developing agriculture.It was also possible from this study to define the notion of interdependent activities within this agricultural region. Agriculture can only develop if all services needed by the people develop at the same time. Besides it is not impossible that forestry, local crafts and touring develop else in these regions.The extension of the results was carried out through pamphlets, information meetings, and the action was shorted up with the help of local responsible organizations (extension groups and parishes).At the regional level some psychological, structural, economic and social difficulties did arise.At the present moment, in the more dynamical areas, the psychological impact had its effect and the state of mind has changed. This is witnessed by the constitution of collective organizations (G.A.E.C.,C.U.M.A.) on the one hand, and by the increase of the average cereal and forage yields on the other.Elsewhere the intervention was possibly too late. Lastly, at the level of the authorities of the "department", there has been an awakening to consciousness of the local economic possibilities. There remain however financial difficulties to overcome,  and, not less important, that of enlivening the population in a permanent way. 

Télécharger l'article

PDF - 770,30 ko