Numéro #39

15 septembre 1969

Les potentialités des cultures fourragères : herbe pérenne et plantes de courtes durée (2e partie)

Les réalisations fourragères dans les zones de programme du midi de la France

auteur :

L'étude porte sur une vaste region (1/5e du territoire français) en trois parties : le sud du Massif Central, la Haute-Garonne, la région Provence-Côte-d'Azur.Malgré l'importance des surfaces fourragères, on observe dans toute cette zone des rendements fourragers inférieurs à ceux des zones septentrionales, en raison d'une part de la sécheresse d'été (mais cet obstacle peut être levé par l'irrigation) et d'autre part et surtout de la réticence des agriculteurs devant les nouvelles techniques.De nombreux résultats d'observations et d'enquêtes sur les niveaux des productions fourragères sont rassemblés dans l'exposé.Des progrès ont déjà été faits sens le sud du Massif Central grâce à l'amélioration des terres labourables et à la bonne exploitation des prairies temporaires.Il reste des progrès à faire dans le domaine de la récolte en particulier. L'association des agriculteurs pour l'achat de matériel coûteux doit être envisagée.En Haute-Garonne, il existe une très grande variabilité dans les rendements. L'application des techniques mises au point par la Recherche Agronomique a permis, dans bon nombre de cas, un progrès immédiat et important. L'effort doit porter sur la diffusion rapide de ces connaissances. Dans la zone méditerranéenne enfin, la culture d'herbe en sec peut donner des résultats moyens, mais tous les espoirs sont permis avec l'irrigation qui s'applique à une gamme très diverse de fourrages (annuels et pérennes). La production de viande ovine serait considérablement accrue. 

Mots-clés : | | | | | |
Forage production achievements in southern France

This study refers to a large region (one fifth of the French territory), divided into three parts : Southern "Massif Central", "Haute-Garonne" and "Provence - Cote-d'Azur".In spite of the vast area devoted to forages, the fodder yields observed in the whole of this region are inferior to those of the Northern parts of the country, partly because of the Summer drought, but also and mainly because of the unwillingness of farmers to adopt the new techniques.Numerous results from observations and investigations on the levels of the forage productions are presented in this paper.Progress has already been made in Southern Massif Central thanks to the improvement of arable lands and to the good management of leys.There remains room for improvement, especially in the field of harvesting. Associations of farmers for the purchase of expansive equipment should be contemplated.In Haute-Garonne, there is an extreme variability among yields. The application of techniques perfected by Agricultural Research made immediate and important progress possible in a good many cases. An effort has to be made for the rapid extension of this knowledge.Lastly, in the Mediterranean area, dry-farming for herbage can give medium results, but expectations run high with irrigation, which applies to a wide range of forage crops (annual and perennial). The production of mutton would be considerably enhanced. 

Télécharger l'article

PDF - 1,85 Mo