Numéro #93

15 mars 1983

Numéro non thématique

Essais de fertilisation minérale sur pâturage et sur prairie de fauche en montagne du Massif Central humide.I-Détermination des doses d'azote et de potasse optimales en condition de pâturage intensif par des ovins

auteur : | co-auteurs :

Une série d'essais portant sur la fertilisation minérale de prairies temporaires et permanentes, qu'elles soient fauchées ou pâturées, a été conduite par l'INRA de Clermont-Ferrand pendant une dizaine d'années.L'auteur fait ici la synthèse des résultats d'essais sur prairie permanente et sur dactyle Floréal pâturés par des moutons 4 à 6 fois par an. Dans ce milieu montagnard, une fumure azotée de l'ordre de 25 à 30 kg/ha de N par passage permetune augmentation de 25 à 33 % de la production, qui est alors toute proche de la production maximum possible. Les restitutions d'azote utilisé sont estimées à 150-200 kg/ha de N.Une fumure potassique de 200 kg/ha stabilise les teneurs en potassium vers 2,4 % mais n'entraîne pas de supplément de rendement pour diverses raisons: les exportations sont élevées, les restitutions par les animaux sont concentrées dans les parcs et le sol, sous l'horizon superficiel, est très pauvre en potasse. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | |
Mineral fertilization trials on mown and grazed pastures in the volcanic highlands of the wet parts of Massif Central. I-Determination of the most favourable nitrogen and potash rates under conditions of internsive grazing by sheep

A number of trials on the mineral fertilization of leys and permanent pastures, both mown and grazed, has been conducted by the INRA Station Clermont-Ferrand, for about ten years.The author gives here the synthesis of the results obtained on a permanent pasture and a Cocksfoot ley cv. Floréal, grazed by sheep 4 to 6 times a year. In this highland environment, nitrogen dressing of about 25 to 30 kg N per hectare each bring about an increase in yield of 25 to 33 %, close to the largest possible production. The restitutions of utilized nitrogen are estimated at 150 200 kg/ha N.A dressing of 200 kg K20 per hectare stabilizes the potassium contents at about 2.4 % K in the dry matter, but does not bring about any increase in yield for various reasons : the removals of potash are high, the restitutions by the animals are concentrated in the paddocks, and the soil is extremely poor in potassium underneath the top layer. 

Télécharger l'article

PDF - 899,52 ko