Numéro #84

15 décembre 1980

Numéro non thématique

Utilisation du pâturage rationné par la chèvre laitière (résultats préliminaires)

auteur : | co-auteur :

Vingt-quatre chèvres de race Alpine ont permis d'étudier l'utilisation du pâturage rationné de graminées et notamment de ray-grass d'Italie et de dactyle.
Le déplacement d'un fil électrique avant tous les jours et d'un fil arrière tous les deux jours permet d'offrir aux animaux une parcelle de 50 m de long sur 2 à 4 m de large suivant le stade de végétation.
Le niveau d'ingestion, estimé par différence entre la quantité de matière sèche d'herbe disponible et la
quantité de M.S. refusée récoltée toutes les 48 heures, est en moyenne de 1,04 kg de M.S. par jour et le taux de refus est voisin de 40 %. Les variations importantes enregistrées sont analysées mais la production laitière permise étant assez faible il semble nécessaire de poursuivre ces investigations pour déterminer le stade optimum d'exploitation, le chargement optimum et l'ingestibilité d'autres graminées et surtout d'associations légumineuse-graminée.

Strip grazing by dairy goats

A strip grazing trial by 24 goats of the "Alpine" breed was conducted on grasses, particularly on Italian ryegrass and cocksfoot.
The front electric fence is moved every day and the rear electric fence every other day so that a strip of land 50 m long and 2-4 m wide is available to the animals, the width depending on the growth stage of the herbage.
The level of voluntary intake is estimated by difference between the available amount of dry matter and the amount of refused dry matter, cut every 48 hours ; it averages 1.04 kg D.M./day, with a rate of refuse of the order of 40%. The large variations observed are analyzed, but as the allowed milk production is low, it seems necessary to continue these investigations in order to ascertain the best grazing stage, the best stocking-rate and the level of voluntary intake of other grasses and especially of grass-legume mixtures.

Télécharger l'article

PDF - 449,71 ko