Numéro #84

15 décembre 1980

Numéro non thématique

Utilisation du trèfle violet en zéro-pâturage pour l'alimentation de la chèvre laitière

auteur : | co-auteur :

L'utilisation du trèfle violet en zéro-pâturage, pendant la période estivale est étudiée avec un lot de douze chèvres en lactation.
La composition morphologique, la valeur alimentaire et la production à l'hectare du trèfle violet d'une part et la production laitière, la composition du lait et l'évolution du poids d'autre part sont enregistrés.
La valeur nutritive du trèfle violet évolue en fonction du numéro du cycle de végétation et du stade de maturité; la valeur énergétique varie entre 0,90 et 0,80 U.F.L. par kg de M.S. et la valeur azotée entre 150 g
et 170 g P.D.I.E. par kg de M.S.
Les quantités ingérées de matière sèche par jour varient entre 53 et 116 g de M.S. par kg P0.75 suivant l'année, le cycle de végétation et le stade de maturité. Elles dépendent essentiellement de la teneur en matière sèche du fourrage pour les premiers et deuxième cycles de végétation. La production à l'hectare est comprise entre 9,6 et 12 t de matière sèche.
La persistance de la production laitière est satisfaisante et la composition du lait est peu modifiée.

Use of red clover in zero-grazing for feeding of dairy goats

A group of 12 dairy goats is utilized to study the use of red clover in zero-grazing during the Summer period.
The morphological composition, the feeding value and the production per hectare of the red clover on the one hand and the milk production, the milk composition and the liveweight evolution on the other hand are noted.
The red clover nutritive value change with the number of the vegetation cycle and the maturity period, the energetic value range from 0,90 to 0,80

U.F.L. per kg D.M. and the nitrogen value between 150 g and 107 g P.D.I.E. per kg D.M.
The daily dry matter voluntary intake range from 53 to 116 g D.M. per kg P0,75 according to the year, the vegetation cycle and the maturity period. It depends on the dry matter percentage of forage during the first and second cycles. The dry matter production per hectare varies from 9,6 to 12 t.
The milk production persistence is normal and the milk composition is quite stable.

Télécharger l'article

PDF - 393,82 ko