Numéro #120

15 décembre 1989

Numéro non thématique

L'influence de l'exploitation sur la pérennité des pâturages de savane. II-Rôle du système racinaire dans la dégradation du pâturage

auteur :

Quatre traitements (une coupe tous les 30 ou 60 jours pendant 1 ou 2 ans, pou pas de coupe du tout) ont été appliqués à une savane soudanaise du centre de la Côte-d'Ivoire. La production herbacée pendant la durée de l'essai et la masse de racines et de radicelles en fin d'expérimentation ont été mesurées. Un bilan des éléments chimiques est tenté. La coupe avec une périodicité de 30 jours abaisse la production aérienne et provoque une diminution significative de la masse des racines. La composition chimique des racines (teneurs en N, P, K, Ca) est peu modifiée par les traitements. La coupe à un rythme rapide limite la nutrition carbonée et ainsi la reconstitution de l'appareil souterrain nécessaire à la repousse des parties aériennes et à la pérennité de la plante. Répétée chaque année, elle entraîne la disparition des graminées vivaces dont les racines constituent la principale ressource d'approvisionnement du sol en matière organique et d'entretien de l'horizon humifère.

Mots-clés : | | | | | | | |

Four treatments (a cut every 30 to 60 days during 1 or 2 years, or no cut) were applied to a Sudan savanna in the central part of Ivory Coast. The amount of herbage during the trial, and the mass of roots and rootlets at the end of the trial, were measured. An attempt was made to assess the balance of chemical nutrients. Monthly cuts decrease the above-ground bio-mass and significantly the root mass. There is hardly an effect of the treatments on root composition (N, P, K, Ca contents). The decrease in above-ground and underground bio-mass under the harsher treatments is not the consequence of a poor mineral nutrition, itself due to failing root absorption or to the exhaustion of mineral nutrients in the soil, but that of a deficient carbon nutrition, caused by the cuts, which result in a reduced photosynthesis. Frequent cuts limit the reconstitution of the root system which is vital for the growth of the above-ground parts and the plants’ persistency. When this is repeated every year, the perennial grasses disappear, the roots of which constitute the main source of organic matter supply to the soil. The decrease in root mass leads sooner or later to the disappearance of the humiferous soil layer.

Télécharger l'article

PDF - 460,06 ko