Numéro #189

16 avril 2007

Prairies, élevage et dynamiques des territoires

Développement des territoires et négociation des fonctions de l’agriculture dans les Alpes

auteur :

Pour évaluer à la diversité des acteurs qui se saisissent de la question agricole dans les projets de développement territorial, deux angles d'analyse sont associés : i) celui de la place et des fonctions de l'agriculture dans le développement des territoires périurbains du sillon alpin, de Grenoble à Genève, en passant par Chambéry et Annecy ; ii) celui de la construction de la gestion du paysage en ressource pour l'agriculture de montagne. Ces différentes analyses illustrent tout d'abord la diversité des acteurs non agricoles et de leurs objectifs qui les amènent à se préoccuper d'agriculture : aménageurs, urbanistes, élus, techniciens aménageurs, techniciens développeurs, associations de défense de l'environnement ou du cadre de vie, habitants, etc. Pour les uns, par exemple, l'agriculture peut-être un outil de contention de la ville qu'ils souhaitent mettre au service d'un besoin de maîtrise de l'urbanisation ; pour d'autres, l'agriculture est au cœur de l'identité de leur territoire. Ces analyses montrent aussi le rôle moteur de l'agriculture et de ses acteurs dans ces processus. Nous sommes loin d'une situation que l'on peut expliquer comme une adaptation de l'agriculture à des demandes d'une société qui lui serait extérieure. Ce sont tout à la fois une agriculture actrice des constructions territoriales et des territoires acteurs des projets agricoles que nous voyons émerger.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Territorial development and negociation over the functions of agriculture in the Alps

In order to evaluate the diversity of those in charge of the agricultural questions in the projects of territorial development, two analytical approaches were associated : 1) that of the place and functions of agriculture in the development of the city neighbourhoods in the 'Sillon Alpin' (a succession of Alpine valleys) from Grenoble to Geneva; 2) that of shaping the landscape management as a resource for mountain agriculture. These analyses show the diversity of the non-farmers dealing with this activity and of their objectives when giving their attention to agriculture; these non-farmers comprise town and country planners, people's representatives, planning and development technicians, associations for the defense of the environment or of the living conditions, inhabitants, and others. To the ones, agriculture may be for instance a tool for the containment of the towns, which they wish to use for the control of urbanization, while to others it lies at the heart of the territory's identity. On the other hand, these analyses also show the driving role of agriculture and of its agents in these processes. We are far from a situation where agriculture could be viewed as adapting to requirements to a society external to it. What we witness is the emergence of an agriculture active in the territorial construction and of territories active in the development of agricultural projects.

Télécharger l'article

PDF - 105,40 ko