Numéro #191

18 octobre 2007

Productions fourragères et adaptations à la sécheresse (2e partie)

Premiers éléments de prospective sur les conséquences des changements climatiques : Impacts sur les prairies, le maïs et les systèmes fourragers

auteur : | co-auteur :

Le changement climatique ne peut se résumer à une augmentation des épisodes de sécheresse, même si cela en constitue une composante importante. Pour en déterminer les conséquences au niveau des systèmes d'élevage et proposer des pistes d'adaptation de ces systèmes visant à les installer durablement dans un climat modifié, il est nécessaire au préalable de bien identifier la façon dont les principales cultures fourragères vont réagir face à ces changements. Il s'agit de préciser comment peut s'élaborer le rendement selon différents itinéraires techniques, quels risques vont être rencontrés aux différents stades de la plante ou vont venir perturber l'accés à la ressource.
Une étude qui s'appuie principalement sur la mise en œuvre de modèles à l'échelle de la plante puis à l'échelle du système vient d'être démarrée par l'Institut de l'Elevage et Arvalis. Elle permettra de mobiliser des experts et d'alimenter leur réflexion sur la nécessaire adaptation des systèmes et les besoins en matière de Recherche et Développement.
Cet article présente les modalités de cette étude, quelques premiers éléments de prospective et quelques premières pistes de réflexion pour l'adaptation des systèmes fourragers tout au long du 21ème siècle.

Mots-clés : | | | | | | | | |
First elements for a prospective study of the effects of climatic changes on pastures, maize and the forage systems

In order to determine the consequences of the climatic change on the animal farming systems and to propose ways of adapting these systems, it is first necessary to identify the reactions of the main forage crops to these changes, according to the stage, and the possible perturbations to the access to the water resource. The 'Institut de l'Elevage' and 'Arvalis-Institut du Végétal' have just started a study based on the modelling of the crop and of the forage system. The data used come from climatic series of 30 years, and work on two hypotheses differing by the CO2 concentrations deemed to be attained in 2100. The first elements of these prospect are given, together with some reflections on how to adapt the forage systems. The climatic change in France seems to vary much among the different regions. This change (reduced summer rainfall and crop cycles, but increased CO2 concentration and lengthened growth period of the pastures…) has sometimes divergent effects on production, which demands particularly accurate models. Maize, a crop of tropical origin, has important assets when the water supply is not limiting.

Télécharger l'article

PDF - 221,07 ko