Numéro #206

30 juin 2011

Récolte et valorisation des fourrages conservés : les clés de la réussite (2e partie)

Réussite des stocks et niveau d'intensification en élevage allaitant de Poitou-Charentes

auteur :

En élevage allaitant, l'herbe assure l'essentiel des besoins annuels du troupeau et des stocks. Mais les objectifs de l'éleveur influent sur les stratégies degestion des surfaces fourragères, et donc sur la constitution des stocks et leur sécurité, comme le montrent les observations effectuées dans des exploitations. Deux exploitations allaitantes des Deux-Sèvres, choisies en fonction de stratégies et de niveaux d'intensification contrastés, sont ici analysées. L'exploitation intensive (chargement de 1,90 UGB/ha) engraisse des taurillons (avec du maïs). La pression de pâturage élevée au printemps (20 ares/UGB) oblige à utiliser des stocks pour combler le déficit estival fréquent dans cette région. L'exploitant extensif produit des broutards, avec un chargement de 1,10 UGB/ha ; aucune fertilisation azotée n'est apportée aux prairies, ressemées avec du trèfle blanc. La surface offerte au printemps (56 ares/UGB) permet d'aborder l'été avec une réserve sur pied suffisante, ce qui limite l'achat coûteux de stocks en année sèche. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Achieving good forage supplies and level of intensification for suckling herd in the Poitou-Charentes

Grass provides the main feed requirements and annual forage supplies for suckling herds. However, surveys carried out on different farms show that the strategy afarmer chooses for managing his forage crops, building up supplies and making sure he has enough, depends on his objectives. Based on their different farming strategies and level of intensification, two suckling farms in the Deux-Sèvres were selected for this study. The intensive farm (stocking rate 1.90 LU/ha) fattens young bulls (with maize) ; the high grazing pressure in the spring (20ares/LU) means forage supplies have to be used to feed the herd in order to make up for the lack of pasture in the summer, a common occurrence in the Poitou-Charentes. The extensive farm raises grass fed beef with a stocking rate of 1.10 LU/ha ; no nitrogen fertilizers are used, grassland is sown with white clover instead. The available pasture in the Spring (56 ares/LU) means there is enough to graze in the summer, thus limiting the cost of buying forage during dry years. 

Télécharger l'article

PDF - 181,65 ko