Numéro #233

02 mai 2018

Sécuriser son système d'élevage avec des fourrages complémentaires : méteils, dérobées, crucifères... (I)

Sécuriser un système laitier avec des fourrages économes en eau et en énergie fossile

auteur : | co-auteurs :

Cet article présente la synthèse des solutions fourragères testées depuis une dizaine d’années par l’INRA à Lusignan pour sécuriser les systèmes laitiers vis-à-vis des aléas climatiques, et notamment des sécheresses estivales. Deux grandes voies complémentaires ont été explorées pour produire des fourrages tout au long de l’année, en économisant l’eau et l’énergie fossile : le pâturage et les fourrages conservés. Nous présentons les résultats obtenus sur des ressources fourragères destinées à allonger la saison de pâturage et à prendre le relai de prairies temporaires diversifiées (céréales, millet, stocks sur pied de couverts prairiaux). L’intérêt du sorgho et des associations céréales-protéagineux pour sécuriser les stocks est également discuté, à partir des différentes modalités que nous avons mises en place. Enfin nous présentons les premiers résultats d’un système fourrager à bas niveau d’intrants, conçu pour être adapté au changement climatique et combinant plusieurs de ces solutions.

NOVAK S., AUDEBERT G., CHARGELEQUE F. & al., 2018. Sécuriser un système laitier avec des fourrages économes en eau et en énergie fossile. Fourrages n°233. 27-34.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Improving feed security in dairy systems via water - and energy - efficient forage production

Over the past decade, the INRA centre in Lusignan has been testing a range of forage solutions. The goal is to improve feed security in dairy systems, which are facing climatic variability and, more specifically, summer droughts. Two main strategies have been explored for producing forage throughout the year in a water- and energy-efficient manner: allowing animals to graze and feeding animals conserved forage. Here, we discuss methods for extending the grazing season and forage resources by filling the gaps between the mixed temporary grasslands; for example, grains, millet, or stockpiled grassland could be used. We also assess the ability of sorghum and grain-protein crop associations to ensure forage availability. Finally, we examine the results obtained using an experimental low-input forage system, OasYs, that has been in place since 2013. OasYs was specifically designed to deal with climate change and combines several of the solutions discussed

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.